La CCIRN concernée par l’absence des dossiers économiques dans la présente campagne électorale fédérale.

septembre 30, 2019 12:45 Publié par

La présidente de la CCIRN, madame Catherine Lavoie, désire rappeler l’importance de certains enjeux qui touchent particulièrement la région et s’étonne du peu de place que les candidats ont donnés à ces dossiers jusqu’à date dans cette campagne.

 

« J’aimerais voir une implication plus grande des candidats dans leurs engagements pour le développement régional. Qu’entendent-t-ils faire pour concrétiser l’accessibilité au réseau Internet haute vitesse pour l’ensemble des entreprises du Québec? Accordent-t-ils une place importante équitable aux chantiers maritimes québécois dans sa Stratégie nationale de construction navale? Pensent-t-ils revoir le Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires dans une optique d’amélioration de la qualité des aéroports régionaux et d’expansion du service aérien dans les régions? De combien pensent-t-ils réduire les charges (loyer et taxes) imposées aux administrations aéroportuaires, aux transporteurs et aux voyageurs? Toutes des questions jusqu’ici sans réponses et qui auront un impact majeur dans le développement de notre région ».

 

« C’est sans parler des producteurs et transformateurs laitiers qui sont laissé à eux-mêmes. Est-ce que l’un ou l’autre des candidats peux s’engager à mettre en place des mesures d’atténuation et de compensation pour les transformateurs laitiers et revoir les mécanismes d’allocation des quotas d’importation pour minimiser les impacts sur le secteur? Ou ne serait-ce qu’une mesure d’allègement fiscal pour les transferts, qui touche toutes les entreprises mais qui ont un grand impact sur l’avenir des entreprises agricoles ».

 

La Chambre de commerce espère un changement de cap rapide sur les enjeux qui ont jusqu’ici fait la manchette afin d’aider le citoyen à faire le bon choix pour le développement de notre communauté.

 

Un rappel des enjeux qui touchent notre région.

La CCIRN tiens à rappeler l’importance de certains des enjeux qui touche notre région et qui seront à l’honneur dans la partie du débat consacré à l’économie :

 

 

Transport

 La CCIRN est impatiente d’entendre les propositions concrètes que formuleront les candidats au sujet du transport maritime. En effet, le piètre état des traversiers atteint directement la mobilité de la main d’œuvre ce qui porte un coup dur à l’économie de la région en ces temps de pénurie de travailleurs. La CCIRN demande donc des engagements de la part des candidats pour soutenir le transport maritime en particulier pour s’attaquer à la piètre qualité de nos traversiers.

 

Main d’œuvre

Des actions concrètes et rapides sont nécessaires pour pallier au manque criant de main d’œuvre dans notre région et le gouvernement fédéral possède plusieurs leviers qui lui permettrais d’améliorer la situation de façon radicale. Entre-autre par une plus grande agilité au niveau de la gestion des demandes d’immigration et une reconnaissance de certains diplômes dans une perspective économique assumé. Mais avant tout, une meilleure gestion du régime des pensions de retraite où un véritable coup de barre est nécessaire pour réintégrer certaines personnes plus âgées qui voudraient bien travailler quelques heures par semaine sans voir leurs prestations amputées. « C’est une exigence minimale, j’ai hâte d’entendre les candidats à ce sujet puisque cet aspect aura des répercutions concrètes chez nous où la population vieillissante à beaucoup à offrir en expérience et en compétence ».

Économie

Nous surveillerons également de très près les engagements des différents candidats en matière d’économie, que ce soit au niveau du soutien à l’exportation, de l’aide aux PME, de programmes d’aide à la numérisation ou à la robotisation des entreprises, de mesures favorisant l’accès au réseau internet sur tout le territoire ou de toutes mesures fiscales servant à améliorer la santé de l’économie.

Classés dans :

Cet article a été écrit par Véronique Lavoie